Aller au contenu
NoSpy
  • Vol de matériel par les employés

       (0 avis)

    NoSpy

    L’éradication du vol de matériel par les employés est loin d’être terminé.

    ll y a quelques années de cela, notre petite équipe a été invitée par une assurance maladie de la région parisienne Paris, pour résoudre un mystère…

    Voici l’équation, grosso modo :

    1. Nous avons une imprimante Laser A4 noir/blanc avec un toner de 8000 pages à 5%…
    2. Notre imprimante peut imprimer 16 pages par minute.
    3. Nous changions en moyenne le tonner 1 fois par semaine.
    4. Il y a 8h de travail dans une journée et 5 jours de travail par semaine.
    5. Donc 153600 pages par mois . À condition que l’on imprime tout le temps.
    6. Mais on va admettre que l’on imprime 1h en continu par jour, donc 960 pages par jour, 19200 pages par mois…

    Vous voyez le problème ? non

    Pas de chance, vous êtes nul en maths…

    Depuis de nombreuses années, les entreprises voient du déficit apparaître par moments dans le domaine du matériel mis a disposition des employés. Cela est dû soit a une sur-consommation de certains produits, soit à du vol.

    Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi dans certaines toilettes, le savon liquide a été remplacé par de la mousse de savon ?

    Car certains employés mal intentionnés le récupéraient pour l’utiliser chez eux…

    Papier d’imprimante, post-it, élastiques, crayons, trombones… tout ce qui se trouve généralement dans toute les entreprises, qui n’a jamais pris un de ces éléments chez lui ?

    Mais certains en abusent. Et c’est ainsi que cela peut commencer à coûter cher aux entreprises. Mais comme tout me monde répondra : oui, possible que j’ais fait cela une fois, mais il n’y a pas mort d’homme. Non bien sûr, mais si chaque employé le fait, au bout du compte c’est l’entreprise qui est perdante, même si 10% est souvent égaré ou cassé…

    Dans cette assurance maladie il y avait tout un groupe de personnes qui avaient créé un petit marché bien rentable. Elles proposaient sur eBay le remplissage de vos bacs de toner d’imprimantes — ou destockage — (évidement pas tout les modèles).

    L’escroquerie était simple :

    Ces personnes remplaçaient les bacs de toner pleins par des bacs vides. Dans toute l’entreprise. Ce qui faisait qu’au lieu de remplacer un bac de toner chaque mois en moyenne, on arrivait à un bac par semaine, voire plus. Ce type de vol n’est pas banal. Si c’était le cas, les fabricants d’imprimantes offriraient la possibilité de mettre une clef sur les bacs de toner et pas uniquement sur les tiroirs de feuilles de papier.

    L’escroquerie était parfaite. Au début ces personnes se sont limitées au simple changement de bacs pour leur usage personnel. Cela ne se serait jamais remarqué car cette différence aurait été attribuée aux nombreuses erreurs d’impression.

    Mais elles ont commencé a voir plus gros.

    Au prix de 100€ l’échange au lieu de 180€ pour les bacs les moins chers, qui ne sauterait sur l’occasion…

    Parfois même, les informaticiens étaient tellement débordés qu’il leur arrivait de donner les bacs de toner dans leur carton d’origine à l’employé bien ou mal intentionné… Et dans ce cas l’employé le vendait au prix de 140€.

    Comment les débusquer ? Cela n’a pas été chose simple.

    Nous avons commencé par les filmer grâce à des caméras espions. Cela nous a permis de démontrer que ce trafic n’était pas le fait d’une seul personne, de montrer que plusieurs étaient en cause et de finalement connaître quels étaient les employés incriminés.

    Mais nous voulions plus. Il nous a fallu trouver la méthode d’écoulement. eBay était une chose, mais il y avait tout un sous-réseau de client ??? (qui revenaient en permanence).

    Nous avons donc trouvé une astuce : proposer des cartouches limitées, non pas neuves mais usagées, avec en plus le code-barre mémorisé et une inscription gravée noir sur noir, de manière à passer inaperçue, sur la partie plastique du bac de toner : « cette cartouche a été vendue à … veuillez prendre contact avec … »

    Heureusement que tous les bacs de toner usagés sont conservés…

    En fin de compte, après quelques mois de travail et l’aide de la police, ils ont fini par trouver toute la structure. Qui ne se limitait pas à cette seule agence…

    En revanche, eBay n’a pas tellement fait d’effort — elle a été peu coopérative — pour nous aider dans cette tâche. Cela a été bien regrettable, car nous aurions pu gagner ainsi quelques mois. Nous ne savons pas si toutes les personnes qui ont trempé dans cette escroquerie ont été arrêtées. Et nous ne savons pas non plus si l’enquête est terminée…

    Mais les clients ne se limitaient pas uniquement à la France.

    Les chiffres pouvaient varier de 4000€/mois à 50’000€/mois dans le pire des cas.

    P.S les vols sont à tout niveau. J’ai eu l'occasion de connaître une autre entreprise, le vol de la mémoire de la DDR333 pour la remplacer par la DDR266, ou de la DDR400 par de la ???…

    Ou l’échange de processeurs, des P4 2.4Ghz remplaçaient par des P4 1.4Ghz…



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.