Aller au contenu
NoSpy
  • Les employés mal intentionnés...

       (0 avis)

    NoSpy

    Depuis quelques années, je constate l’existence d’une constante en ce qui touche aux arnaques.

    Une tendance se manifeste dans presque toutes les arnaques connues à ce jour.

    “C’est un employé mal intentionné qui en est responsable. Nous l’avons renvoyé dès que nous avons compris qu’il était en cause dans nos problèmes et vos déboires.”

    C’est bien facile de dire cela, car même si l’employé est renvoyé, cela ne change rien au problème : l’entreprise est toujours responsable !!! excepté dans le cas de figure où l’employé ne travaillait plus dans l’entreprise à la date des faits.

    À coup sûr, voici la prochaine excuse que nous entendrons : “C’est un ex-employé mal intentionné qui est la source de vos déboires, mais nous ne sommes pas responsables, vu qu’il ne travaille plus chez nous depuis un an...” Zut, j’ai trouvé la nouvelle formule d’excuse des entreprises pour l’année 2008 !

    Souvenez-vous de l’article “un échange sous garantie”. Eh bien c’est un chien mal intentionné qui aurait récupéré les informations…

    Une autre formule:

    C’est une personne mal intentionnée qui nous a fait gagner des millions.

    Un grand merci aux créateurs de virus... (Blog)

    Une petite guerre presque invisible mais qui a un impact sur nos vies se dispute en ce moment dans nos rues, à notre insu.

    Vous avez trouvé ? Non ? il s’agit du droit de passage entre les compagnies sur internet.

    Les informations que je vais vous révéler, je ne pourrais pas les prouver, mais lorsque vous aurez fini de lire cet article, vous comprendrez mieux pourquoi en Suisse nous sommes très en retard sur tout ce qui touche à l’Internet.

    Imaginons que nous sommes une entreprise qui promeut l’Internet en Suisse, et plus précisément à Genève. Une entreprise dont je ne citerais pas le nom a le monopole dans ce domaine en Suisse. Je voudrais mettre des nouveaux câbles Internet dans une route, et pour cela il faudra que je demande l’autorisation à la commune... Au terme d’innombrables démarches, dessous-de-table, garanties etc. pour obtenir le droit de passage. Imaginons que je l’obtienne au nez et la la barbe de mon concurrent.

    • Le cas 1 il se couche et ne tente rien
    • Le cas 2 il soudoie la commune ou des employés mal intentionnés pour faire sauter mon droit de passage...
    • Le cas 3 (mon préféré) Mon concurrent décide purement et simplement de saboter mon installation, soit par une erreur de bétonnage du central téléphonique sous terrain (il est bien vrai que l’on voit souvent des bétonnières qui traînent...), soit par une sorte de rongeur, type tronçonneuse... qui ne mange pas les câbles mais les sectionne purement et simplement.
    • Le cas 4 (le plus drôle) La commune m’accorde le droit de passage, mais mon concurrent arrive à obtenir un droit de passage un peu plus loin. Mon concurrent pose juste 1 mètre de câble pour pour relier les fourmis aux termites, car c’est important qu’en sous-sol les communications passent bien. Sinon on n’y comprend plus rien.

    Donc, en résumé, je me retrouvé bloqué pour faire passer mon câble… à moins de payer un droit de passage ou trouver une astuce en aérien... voire rebrousser chemin.

    Lorsque l’on prend connaissance de tous ces éléments et que l’ont creuse un peu, ont obtient les réponses suivantes : “une secte d’employés mal intentionnés a commis ces actions sans notre consentement... nous ne sommes pas responsables de leur action. De plus, vous ne pourrez jamais prouver qu’il travaillent pour nous...”

    On constate donc la situation suivante: pour qu’en Suisse on puisse disposer de connexions Internet avec des débits intéressants et à des prix raisonnables, il faudra s'armer de patience. Bien que 95% des centraux téléphonique soient déjà reliés par fibres optiques !

    Sachez que l’ADSL2+ arrive en Suisse. Il n’y aura donc pas besoin de passer au fameux faux VDSL2+ promis par cette fameuse entreprise qui a la monopole. Car le VDSL2+ n’existe que sur le papier. Dans les faits, c’est du ADSL/VDSL . Par voie de conséquence, on télécharge les fichier en ADSL2 et on envoie les fichier en VDSL. Vous avez tout compris ???

    Car si vous consultez Wikipedia, vous découvrirez que le VDSL est symétrique. Cela signifie dire que si vous avez un abonnement de 20 Méga en téléchargement vous aurez aussi 20 Méga en envoi. Une telle situation c’est impensable pour nos ravisseurs : les entreprises n’auraient plus à payer des fortunes pour des connexions Internet un peux plus musclées...

    Une connexion 20 Méga en téléchargement et 4 Mega en envoi nous est facturée quelque 460€ par mois.

    Alors qu’il existe une technologie nommée le ADSL2+ Annex M qui propose 24 Méga par 3.5 Méga !!! Oups ! J’ai du dire une connerie ou un secret de polichinelle. Personne n’est disposé pour le moment à fournir cette technologie, qui existe déjà dans quelques pays européens. On va m’accuser d’être un ??? mal intentionné...

    Donc si vous vous trouvez à plus de 800 mètres du central, oublier le VDSL, voire cet article... la solution est le ADSL2+ Annex M.

    J’ai lu sur d’autres sites qu’il serait inutile d’avoir des connexions rapides : cela ne servirait qu’à télécharger plus de fichier p2p. On ne fait pas tous cela n’est-ce pas ? Non non non...

    Il est vrai que d’avoir du 24 Méga, c’est très commercial, mais avoir du 1 Méga en envoi de fichier c’est bien pratique si vous vous plaisez aux plaisirs de la vidéo conférence via des logiciels tels que iChat AV ou de la VoIP avec WebCam, qui demandent une bonne bande passante, sous peine d’avoir autre chose que des images type mosaïque et des phrases du genre : Salut tu sais ... viré ... et une promotion pour .... S...F...G... OK ?

    Si nos ravisseurs ne voulaient pas que l’on télécharge comme des malades, il feraient mieux de nous mettre 1 Méga en réception et 24 Méga en envoi de fichier, mais c’est sûrement dû à des employés mal intentionnés qui ont interverti les chiffres.

    Ils nous poussent a la consommation. Cette situation ressemble à ce qui s’est passé avec une fameuse centrale nucléaire, dans les années 1960-1970. Lorsque qu’on a construit la première centrale nucléaire, on nous dit de consommer plus d'électricité !!! On nous a recommandé d’utiliser des appareils de classe énergétique Z et de ne pas oublier de chauffer notre appartement avec le sèche linge. Et en été, de garder les fenêtres grand ouvertes lorsque nous faisions fonctionner la climatisation : l’air recyclé était mauvais à long terme, et pouvait présenter des risques de cancer !!!

    À présent, on nous dit : “nous sommes désolés, ce fut le fait d’experts mal intentionnés ! Il faut se freiner un max et tout passer en classe énergétique A+. Pour la clim, laissez tomber, prenez un Yéti : ça pue mais c’est écologique !

    En fin de compte, le problème reste le même : les vrais acteurs des arnaques ne sont jamais inquiétés…

    J’aimerais bien rencontrer celui qui a dit que RNIS ou ISDN sont les techniques d’avenir ! Aujourd'hui, on me dit qu’il faut repasser à l’analogique : ont a dû se planter quelque part…

    Je réponds : non, il n’y a pas erreur : aujourd’hui, on devrait être reliés par fibre optique. Sauf qu’en Suisse on va en marche arrière dans ce domaine. Alors que nous étions les premiers en Europe à disposer du RNIS ou ISDN et de la fibre optique !!!.

    La philosophie actuelle semble être : le fric avant tout !

    Notre fameuse entreprise qui a la monopole a fait une bénéfice de deux milliards pour l’année 2007. Ils ont dû se planter quelque part dans les prévisions, c’est sûrement notre fameuse secte d’employés mal intentionnés qui est en cause. Mais cette secte aura coûté 125 millions d’euros pou s’être fait prendre lors d’un sabotage...une goutte d’eau par rapport à ce qui est en jeu, notre avenir !

    Donc si vous voulez faire bouger les choses, et non pas seulement en Suisse, inscrivez-vous a nos newsletters (Recevoir articles). Il ne reste plus que que 98’000 membres à avoir (qui ont le droit de vote en Suisse) pour pouvoir faire bouger les choses en Suisse. C’est d’ailleurs à coup sûr un groupe de politiciens bien intentionnés qui a mis cette limitation du droit à l’initiative…

    Modifié par NoSpy



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.