Aller au contenu
NoSpy
  • Rien n’est gratuit dans la vie

       (0 avis)

    NoSpy

    Rien n’est gratuit dans la vie, même sur internet, email compris.

    Vous connaissez tous les explorateurs Internet ?

    Voici les plus connus avec leurs liens :

    Safari (Windows & OS X)

    Firefox (Windows & OS X)

    Internet Explorer (Windows)

    Opera (Windows & OS X & Linux & Co...)

    Tous ces explorateurs Internet sont totalement gratuits. Ils ont cependant comme caractéristique commune d’enrichir leur propriétaire. Comment cela fonctionne-t-il ?

    Dans chaque explorateur Internet se trouve une fonction qui fait des recherches sur Google, Yahoo, MSN et Co. Lorsque vous effectuez une recherche en utilisant cette zone et que vous cliquez sur une des publicités qui s’affichent, vous faites gagner de l’argent au créateur du logiciel.

    Par exemple, sur notre site web, vous voyez la zone nommée Google pour faire une recherche. Si vous l’utilisez et que, ce faisant, vous cliquez sur une publicité, vous nous ferez gagner de l’argent. Aussi, ne vous en privez pas. Bien qu’à ce jour, cela ne nous ait pas rapporté beaucoup. Mais en ce qui concerne Apple, Google, Microsoft et Co, ces entreprises gagnent des sommes allant de 2 Mio de dollars US par mois et souvent bien plus. Si vous n’utilisez pas cette zone, c’est le moteur de recherche que vous utilisez qui engrange le fric.

    La question qui se pose est la suivante : que faire ? À qui donner cet argent ? Quoi que vous fassiez, vous vous trouverez dans un cercle vicieux. Mais ne vous gênez pas pour abuser de notre moteur de recherche. Voici un lien direct

    Certains logiciels de modification d’apparence pour Internet Explorer, dont le rôle est d’ajouter des fonctions, modifient le compte de Microsoft pour se l’attribuer. Ce qui fait qu’en fin de compte, ce n’est plus Microsoft qui engrange le fric, mais le concepteur du logiciel. Ce qui est anormal, c’est qu'actuellement, personne ne vous le dise.

    Vous pourriez même, si vous le désirez, vous créer un compte chez Google ou un autre moteur de recherche, pour ensuite modifier ce compte dans Internet Explorer. De cette manière, les recherches que vous ferez vous rapporteront de l’argent. Voici une solution de financement pour les associations et sociétés assimilées…

    Mais cette technique reste très discrète.

    Voici un autre sujet, mais qui est fondé sur le même principe.

    Avez-vous un email gratuit: Gmail, Hotmail, Yhaoo… ?

    Dans les trois cas, vous pouvez souscrire des abonnements pour obtenir des news, comme ils disent. En fait, lorsque vous recevrez ces news et que vous activerez le lien pour les lire, dans même temps vous enverrez un signal qui informera le site que vous l’avez lue et ce, pendant combien de temps !!! Le site renverra alors l’information au créateur de la publicité pour se faire rémunérer.

    Un petit nouveau arrive dans le domaine : il s’agit de Gmail.

    Gmail est une sorte d’amibe qui avale tout ce qui se présente. En occurrence, les sites ont développé un système qui indexe les mots-clés que vous utilisez dans vos courriels, dans le but de vous envoyer de la publicité ciblée. Et si vous avez le malheur de parler de chose illégale, les détenteurs du site n’hésiteront pas à vous dénoncer. Il y a tout de même un problème : si vous dites que j’ai copié à partir mon CD la musique sur mon OP, le moteur de recherche ne saura pas faire la différence, à savoir si c’est légal ou non. En conséquence, il avertira un opérateur humain qui se chargera de dire si oui ou non, vous devez dénoncer.

    Mais dans ce cas, il n’y a plus de respect de la sphère privée et la voie est alors ouverte à tous les abus. J’ai bossé dans une entreprise qui faisait cela. Cela a totalement dérapé, pour la raison que ceux qui lisaient les courriels des utilisateurs du site n’étaient l’objet d’aucun contrôle. Pour référence voici l’article Un provider Internet plus que serviable… cf. chapitre 2.

    La NSA le faisait déjà avec toutes les transmissions téléphoniques et autres, en limitant ses recherches aux mots-clés qui évoquaient le terrorisme ou aux phrases-clés similaires.

    D’après mes informations, Google vous dénonce directement sans préavis, s’il y a suspicion que vous violeriez leur contrat général ; c’est ensuite à la police qu’il appartiendra de vérifier si ce soupçon est avéré. Et nous, que pouvons-nous faire ? Rien, sauf en Suisse, où l’on peut déposer plainte pour violation de la sphère privée et demander une plus grande transparence sur les techniques utilisées pour lire nos courriels.

    Personnellement je n’ai rien à cacher, mais je ne voudrais pas être l’acteur d’une erreur de plus. Pour le cas où j’aurais cité un mot-clé, ou j’aurais argumenté sur une phrase interdite, ou reçu un fichier illégal non sollicité. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais lorsque je reçois du pourriel ou un virus, personne ne fait quoi que ce soit : on ne cherche pas à poursuivre les agresseurs. Mais s’il se trouvait que je serais détenteur d’un fichier audio piraté ou d’une vidéo prohibée, alors l’on m’attendrait au tournant.

    Nous vivons dans une société bien curieuse, qui prétend que nous sommes libres, mais pourtant tous nos faits est gestes sont enregistrés, analysés, consignés, répertoriés…

    En Europe, la population est encore assez libre de ses mouvements, bien que cette dernière année le problème se soit péjoré, en relation avec l’accroissement des actes de terrorisme et de vandalisme...

    Aux USA, il n’y a aucune sphère privée. Lorsque vous utilisez votre carte de crédit pour acheter un produit, l’entreprise concernée revend cette information à qui le désire. Vous souscrivez un abonnement à des magasins de foot ou de fringues : ils vendront les informations vous concernant à qui voudra les acheter. Avec les sites qui collectent toutes ces informations, vous pouvez faire des croisements. Par exemple savoir qui fait quoi et qui va où. On pourrait dire que le FBI est devenu public. Cela est évident, compte tenu de la facilité que l’on a d’obtenir les informations sur presque n’importe qui et n’importe quoi. Le film Ennemis d’État vous a fait rire ? Eh bien, comme l’on dit chez moi, la réalité dépasse souvent la fiction !

    La seule limitation du système des satellites dans le film est que vous ne pouvez pour le moment pas suivre plus d’une personne par satellite ou plus d’un groupe de personnes dans le même champ. Mais le nombre de caméras IP grossit tous les jours.

    Bientôt nous verrons un Google sécurité IP surgir sur Internet. Vous mettrez une photo de la personne que vous recherchez, et en quelques minutes, le site fera un balayage (scanning) du monde pour vous dire où cette personne est allée, et où elle se trouve actuellement. En payant un abonnement, vous pourrez la suivre, vérifier les déplacements de vos enfants , la position de vos biens, etc. Vous est déjà offerte la possibilité de suivre une personne via son téléphone portable (Natel). Imaginez que vous alliez dans une galerie marchande et que tous les commerçants sachent ce que vous avez acheté et quels sont vos goûts, grâce a votre téléphone. Cela existe déjà, puisque cela fonctionne au Japon ! cela sera possible avec votre iPhone ...

    (Voir film Minority Report : le système utilise les informations tirées de la rétine)

    Car au Japon, les habitants n’ont plus de porte-monnaie, c’est le téléphone portable qui le remplace. Dommage qu’ils n’aient pas ajouté une fonction de biométrie : cela éviterait les problèmes que l’on constate actuellement : en effet, si dans le passé on perdait son porte-monnaie ou si on se le faisait voler, on était déjà perdant, mais avec le système actuel ce serait bien pire…

    Alors, battons-nous pour garder notre liberté avant qu’il ne soit trop tard !!!

    P.S. Je n’ai aucun doute : ce qui n’est actuellement que vue de l’esprit se réalisera rapidement…

    Modifié par NoSpy



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.